la fontaine sainte-odile à CHÂTEAU l'abbaye

 

 

 Qui est Sainte-Odile ?

 

 

Sainte-Odile est la patronne des aveugles et de l’Alsace dont elle est originaire. On la célèbre le 14 décembre.

Tout comme Sainte-Remfroye, son miracle est lié aux yeux.

 

Histoire.

 

Née Odile de Hohenbourg en 662 à Obernai dans le Bas-Rhin, elle est la fondatrice et abbesse du monastère de Hoenbourg, sur le mont Sainte-Odile, elle est la fille du duc Etichon-Aldaric d’Alsace et de Berswinde (ou Bherésinde).

 

Son père vit très mal sa naissance, car non seulement Odile est une fille mais encore elle nait privée de la vue. Dépité, le père voulut la mettre à mort mais sa mère parvint à la soustraire à son destin et la plaça sous la protection d’une tante, abbesse dans le monastère de Palme (près de Besançon) où elle fut élevée.

 C’est lors de son baptême, alors qu’elle a douze ans, que ce produit le miracle : lorsque le moine oint ses yeux d’huile, elle retrouve miraculeusement la vue.

On la baptise alors Odile, qui signifie « fille de la lumière ».

 

Pour le père, l’annonce du miracle ne suffit pas à l’apaiser. Lorsqu’elle vient le voir avec son oncle (le frère d’Aldaric), celui-ci entre en fureur et tue son propre frère.

 Il sera la proie des remords des années durant. Plus tard, se repentant, il donne son château de Hohenbourg à Odile qui devient l’Abbaye de Hohenbourg.

Elle devient abbesse en 700 et décède en 720.

 

Voici ce qu’il est dit d’elle :

Sainte Odile se consacrait entièrement à son sacerdoce et le bruit de ses miracles attirait de plus en plus les malheureux de la région. Ainsi elle guérit un lépreux en le prenant dans ses bras, elle fit jaillir d’un rocher une eau miraculeuse pour étancher la soif d’un aveugle qui guérit aussi de sa cécité et Saint Jean Baptise lui apparut pour lui indiquer où il voulait que soit construite la chapelle qu’elle lui destinait.

 

 

Elle sera canonisée en 1049 par le pape Léon IX.

 

 

 

Sainte Odile à Château l’Abbaye.

 

On peut s’interroger sur la présence de cette sainte d’Alsace dans cette partie du nord de la France.

Voici les raisons du culte de Sainte-Odile dans ce village.

A la suite d’une défaite contre les envahisseurs normands, le roi de France fit ériger un monastère non loin de l’Escaut. Celui-ci, immense, transforma le sol en un grand marécage qui fut la cause de nombreuses maladies, particulièrement liées aux yeux.

Les moines qui occupaient le monastère décidèrent de rendre un culte à Sainte-Odile afin qu’elle guérisse les maux ophtalmiques que provoquait le marécage.


 

 

L’emplacement original de la fontaine.

 

A l’origine, la fontaine se trouvait juste à la sortie du cimetière. Mais sa présence en ces lieux laissa penser que ses eaux qui en sourdaient pouvaient être infestée. Elle fut alors déplacée à l’endroit où elle se trouve actuellement.

 

 

Le culte. 

 

Le pèlerinage. Il a lieu dès 1883 sous forme de neuvaine (neuf jours de prières). Aujourd’hui, il a lieu…

 

 

Comment invoquer la guérison ?

 

Il fut un temps où, lors de la procession les gens frottaient un mouchoir sur le calice de la statue et ses yeux, pour, ensuite, frotter leurs propres yeux afin de guérir.

  De nos jours, on prend de l’eau pour en oindre les yeux.

 

 

Où la trouver :

 

Dans la rue de la fontaine, non loin de l’église.

 

Comment se procurer l’eau :

 

S’adresser à l’église.

 

 

 

La prière à Sainte-Odile :

 

O Dieu,

La vraie lumière qui,

Par un miracle de votre toute puissance,

Avez rendu la vue à la bienheureuse vierge Odile,

Qui était née aveugle,

Faites, nous vous en supplions,

Que d’après son exemple et par son intercession,

Détournant nos yeux de la vanité du monde,

Nous méritons de vous contempler face à face,

Dans la gloire céleste,

Pour les siècles des siècles,

Amen.