La fontaine Saint-Landelin à Crespin.

La fontaine Saint-Landelin à  Crespin.

 

 

Qui est Saint-Landelin (613-686) ?

 

 Il est le fondateur de l’abbaye de Crespin en 642 ainsi que de celles de Lobbes, Aulne, Wallers-en-Fagne.

 

 

Son histoire.

 

C’est un curieux parcours que celui de cet homme issu d’une famille franque. Il reçoit de son parrain Aubert une bonne éducation chrétienne. A tel point qu'Aubert envisage très tôt d'en faire un clerc.

 Et pourtant, notre homme préfère quitter sa sainte éducation et pratiquer le brigandage sous le nom de  Maurosus.

Mais c’est sur ces routes trébuchante qu’il retrouve pourtant la foi…

Saint-Landelin avait les mains couvertes de verrues et, selon la légende, il lui en poussait une à chaque nouvelle attaque. Or, un jour qu'il était entré dans une église dans l'espoir d'y découvrir quelque chose à dérober, il se lava les mains dans le bénitier, et constata avec stupéfaction que ses verrues avaient disparu. Un autre signe devait le rappeler dans la foi :

Un jour qu'il était occupé à dévaliser la villa d'un homme riche des environs, Landelin vit soudain l'un de ses compagnons tomber raide mort à ses côtés sans raison apparente. La nuit, Landelin fut témoin d'une vision dans laquelle son compagnon était emmené en enfer. Puis, l'ange du Seigneur lui apparut, lui représentant clairement que tel serait son sort à lui également s'il ne changeait son mode d'existence. Landelin en conçut une grande frayeur, quitta le pays de Sambre, et s'en retourna, en 646, auprès de son bon parrain l'évêque Aubert. [1]

 

Lorsqu’il arriva à Crespin avec ses disciples Adelin et Domitien afin d’y fonder une abbaye et évangéliser la région, il réalisa ce miracle :

« L'endroit était franchement agréable, à un seul point près: il manquait d'eau potable, celle du ruisselet étant trop boueuse pour être consommée. Mais ce n'était pas suffisant pour décourager Landelin: il frappa la terre de son bâton, et il en jaillit une belle source bouillonnante. En souvenir de ce miracle, le lieu fut appelé" Crispantibus undis'~ "eaux bruissantes", ce qui donna plus tard Crespin. »

 

 

La fontaine Saint-Landelin :

 

C’est à cette endroit que jaillit la source.

La fontaine aujourd’hui est un large bassin de pierre d’où coule une eau claire. L’endroit est superbe et vous trouverez un peu plus loin les restes de l’abbaye.

 

Où la trouver ?

 

Vous la trouverez rue du Roy de Blicky.

 

Horaires d’accès :

 

L’accès n’est pas libre, le lieu étant défendu par une grille.

Ouverture : Samedi et Dimanche de 8 heures à midi.

 

Comment se procurer l’eau ?

 

Comme la fontaine Sainte-Remfroye de Denain, l’eau coule librement et vous y remplirez à votre guise une ou plusieurs bouteilles.

 

Que guérit-elle ?

 

On trouvera communément qu’elle soigne les yeux mais, après étude du sujet, au regard du miracle des verrues et celui de la prière, j’opterais plutôt pour les maladies de peau.  A vous de vous faire une idée…

 

Le culte.

 

Une messe se déroule autour de la fontaine au mois de juin, mais la date n’est pas fixe.

 

La prière à Saint-Landelin (pour guérir des verrues et autres maladies de peau).

 

Sur la face ou bien sur la main,

S'il vous survient une verrue,

La prière à saint Landelin

Balaie l'excroissance charnue.

Saint Landelin, nous t'invoquons!

Fais que par un soudain miracle,

Chassées de nos mains, de nos fronts,

Des verrues ce soit la débâcle.

Saint bienheureux, nous te jurons,

Si tu nous rends notre peau nette,

De t'aimer avec dévotion

Et toujours célébrer ta fête.


 

 

 

 


 




[1]