la fontaine saint-georges à englefontaine

 

 

 

Qui est Saint-Georges ?

 

 

Saint Georges est officier en Palestine, au IV ème siècle, lorsque l’empereur Dioclétien ordonne d’offrir des sacrifices aux dieux de l’empire. Il refuse. On le fait mettre à mort par les pires supplices, voici qu’il revit et affronte un nouveau martyr et multiplie les miracles. C’est à lui qu’on prête, au XI ème siècle, une lutte contre un dragon.

Il est le patron de l’Angleterre et de l’Ethiopie. Dans le cas qui nous intéresse, c’est au patron des anglais que se réfère notre saint.

 

 

Histoire de la fontaine: 

 

La légende raconte que

 Lors du passage de Saint Georges, au IV ème siècle, accompagné d'un groupe de soldats anglais, son cheval aurait fait jaillir une fontaine à l'aide de ses sabots.

Ce qui aurait donné le nom au village « Englefontaine », la fontaine des Anglais.

 

De fait, si la construction des bassins est récente (1948) la fontaine date du temps des romains.

 

 

Ce qu’elle guérit :

 

Cette fontaine guérit les maladies de peau et autres infections cutanées connues sous le nom de "Bobos Saint-Georges", ainsi que les maux d'yeux. D’après les souvenirs de monsieur Vaillandet, s’il n’y avait pas de guérison miraculeuse, il y avait néanmoins beaucoup d’amélioration, sans doute dues à la qualité de l’eau.

 

Où la trouver ?

Elle se tient à l’intersection de la rue de la fontaine Saint-Georges et de la ruelle du château.

 

Comment se la procurer ?

L’eau est en accès libre. Attention toutefois à ne pas trop vous pencher !

Elle est réputée potable mais là encore, j’invite à la prudence, les bassins n’étant pas protégés.

 

Culte.

 

Des festivités ont lieu, où jadis il existait une procession religieuse. Elles consistent en un tour des géants dans le village et d’un barbecue.

 

Anecdote.

 

Pour la petite histoire, la ville maintenant un géant Saint-Georges en souvenir de ce miracle.

 

Autre chose, un monsieur se souvient du jour où, pour nettoyer la source, deux pompes ont tenté de l’assécher sans succès : l’eau était toujours au même niveau, jour et nuit et le pompage fut abandonné. 

Photos Melvin D.