Date de parution: lundi 02 octobre 2017.

                                          Synopsis. 

 

 

Dans le nord de la France, plusieurs villes emblématiques sont en proie à la peur. Depuis quelques années des dizaines d'enfants disparaissent dans d'étranges conditions. 

 Samuel Redson, alerté par un prêtre, mène l'enquête. 

Entres divers récits noirs et fantastiques, se dessine la personnalité intrigante de Murielle, la silhouette singulière du chanteur, être formidable aux desseins insondables, et celle d'un mystérieux aveugle. 

 Qui se cache derrière le cercle des amis de minuit? Qui a enlevé les enfants? Dans quel but? Pourquoi les parents n'osent-ils pas réclamer leur progéniture à la maison de l'enfance "la plume d'ange" qui a pignon sur rue dans Douai? Quel terrible secret abrite cet établissement et quel lien entretient-il avec la disparition restée sans suite de la belle Rose Dampierre, 17 ans plus tôt? 

  Les éléments de l'enquête se déroulent comme un tapis d'épouvante tout au long du livre, entrecoupés de récits sombres indépendants, afin de nimber le nord de la brume spectrale de la terreur...

RENDEZ-VOUS AVEC LE NORD FANTASTIQUE

Bien naïf celui qui croirait que cette région ne fut que celle des mines, des friteries, de la pluie, des beffrois imposants, de l’accueil chaleureux et si souvent caricaturé!

 Non, permettez moi de remettre tout ceci à sa place légitime. 

 Il est ici question du "prime abord", car il y un esprit du nord qui ne se révèle qu'à l'aune de l'irrationnel. Qu'est-ce à dire? 

 Nombreuses sont les pierres levées, les dolmens, les roches aux fées, les sources mystiques et autres récits de géants et de sorcières qui jalonnent l'histoire et la géographie de notre terre du nord. 

   La photo ci-dessus montre bien que, pour peu que l'on change le filtre du ciel derrière le chevalement, on change aussi toute sa nature. 

C'est le filtre du fantastique et du surnaturel qui vient se greffer sur ces contes par le biais desquels j'essaie de montrer la région sous un autre angle. Terre de partage et de bonhomie, ce n'est sans doute pas un hasard si Lille a été élue en 2016 comme étant celle où les gens sont "les plus sympas de France". 

 J'aimerais à donner à voir le versant sombre, tragique et formidable de toute cette région, la faire vibrer d'une autre vibration, une vibration plus singulière, plus noire mais aussi plus mystique. 

  

Appréhender l'esprit du nord n'est pas chose aisée. Certains textes se centrent autour des villes "hôtes" du fantastique, Cambrai, Lille, Douai, Valenciennes, d'autres autour des spécialités ou traits de caractère régionaux. 

 " Le genièvre", est  centrée autour de cette boisson brûlante fabriquée à base de baies genévrier, que l'on buvait au siècle dernier avec le café, la fameuse bistouille. L'alcool, consommé en excès, peut entraîner de grands dommages et faire prendre les vessies pour des lanternes, ou bien l'inverse...jusqu'au plus tragique. 

 " La chute" nous parle de ce nord simple, pour ne pas dire simpliste, celui des plus humbles, comme il y en a partout dans le monde. Mais ici on y parle le patois des corons, on sirote devant une enseigne discount, une bière forte et bon marché. Une réalité dont nous avons tous été, je pense, un jour témoin. Mais, même dans cette grande désintégration de l'homme, surgit le divin, l'injonction immense, l'aide providentielle, la vindicte divine aussi, dans tout ce qu'elle peut avoir de plus terrible. 

 "La virée", quant à elle, entraîne un hôte bien extraordinaire dans nos nuits joyeuses où tout commence souvent par une bonne frite garnie d'une sauce au nom exotique pour qui n'est pas de la région. L'esprit festif du nord, la chaleur des cœurs, s'ouvrent au visiteur des ténèbres, subjugué lui-même par cet accueil "divin". Conduit par un de nos comparses, il va goûter la compagnie friguante des "chtis" et se frotter à cet esprit de fête qui pourrait bien perdre, le temps d'une nuit, le prince des enfers...

" Je l'ai vu" aborde une légende peu connue, celle de la "blanque jument" du folklore de l'Artois, du Ternois et du Boulonnais. 

Ce cheval qui trompait les enfants pour les emporter et les noyer dans des eaux maudites. Vous en saurez plus en cliquant sur le lien ici concernant cette légende. 

                          Les villes. 

 

Pour ce nouveau rendez-vous avec le surnaturel, les villes suivantes seront le théâtre des nouvelles: 

- Lille, et plus particulièrement le quartier du vieux-Lille.

- Douai.

- Cambrai et son théâtre.

- Valenciennes.

- Maroilles.