Garance: une plume fantastique.

 Garance Tripiana-Lenglet. 

 

Qui pourrait croire que cette désinvolture cache la fibre de la terreur? 

Quand on voit Garance, on est à mille lieues d'imaginer ce que son esprit réserve comme surprise. 

 

 

 Une plume aussi affûtée qu'un rasoir, un style plus acide qu'une boisson du Toxic Avenger, un univers plus sombre que la nuit même: voilà ce que j'ai découvert à travers ses écrits ( L'araignée , Cache-cache). 

 Et ce fut le coup de foudre! Je ne pense pas me tromper là-dessus: Garance est véritablement une plume de demain, et pas une seconde main.

 Sa maestria du récit fantastique (chute à la toute dernière phrase!) se double d' un véritable imaginaire fertile et angoissant. Eh oui: on est pas à "bienvenu chez les ch'tis" ici! 

 Avec Garance, on ne plaisante pas. Elle vous entraîne, bon gré, mal gré, dans les abysses du fantastique le plus sombre. Du fantastico-gore, ni plus, ni moins. 

  Alors, avant de la laisser se présenter, laissez-moi vous dire ceci: amateur de terreur, son univers vous emportera dans la veine la plus dure et la plus implacable du fantastique. 

Et surtout, pour les années à venir, n'oubliez pas ce nom: Garance Tripiana-Lenglet!

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand as-tu commençé à écrire?

 

J'écris depuis que je suis enfant. Quand je ne savais pas encore le faire, c'est ma mère qui écrivait pour moi. La première vraie histoire que j'ai écrite avec son aide a été un recueil de mes cauchemars ( comme quoi ma passion du fantastico-gore ne date pas d'hier!)!

 

Qu'est-ce qui a déclenché ce goût pour la lecture/écriture? 

 

C'est ma mère qui m'a donné envie d'écrire des histoires, car elle-même en écrivait et j'admirais pour ça. Mais le goût du fantastique me vient de mon père (aventure et horreur aussi) grâce aux multiples bandes dessinées qu'il m'a fait découvrir ( V pour Vendetta, Top ten, The killing joke, l'Incal...). Et avec un mélange des deux, j'ai commencé à écrire et dessiner les histoires fantastiques qui me traversent la tête. 

 

Depuis un an maintenant, j'écris sur internet (wattpad) et depuis trois ans je travaille sur le même livre. cela fait un an que je l'ai terminé, mais j'y ajoute souvent des modifications, des chapitres que je rajoute ou que je retranche... J’espère un jour pouvoir en faire profiter les autres...

 

Que lis-tu et quels sont tes auteurs favoris? 

 

Je lis sir Arthur Conan Doyle ( Sherlock Holmes), Alan Moor ( à peu près tout ce qu'il fait en bandes-dessinées), Moebius, Boulet...

En Manga ( j'adore ce genre!) j'aime beaucoup les Tokyos Ghoules ( les deux saisons), les Kings'game, les Scary Lessons, les Assassination Classroom, In these words, Bloodlad, One piece...

Mes genres préférés sont le gore et le Yao.

Pour mes textes, mes dessins et mes planches, les mangas m'ont énormément inspirée car ils mélangeaient ma passion pour l'écriture et les scénarios étrange-gore ainsi que celle pour l'art du dessin, des visages et de l'horreur. 

 

Pensais-tu gagner le concours? 

 

Lorsque j'ai su que j'avais remporté le concours, j'étais avec des amies plus grandes que moi ( elles m'avaient invité à se voir avant la rentrée) et j'ai littéralement explosé de joie au téléphone quand mon père m'a annoncé la nouvelle sous les yeux écarquillés des amies qui ne savaient pas que je participais à ce concours. je ne pensais pas gagner, ça m'a fait un sacré choc, à vrai dire!

 

 

 

Qu'aimes-tu dans le genre fantastique? 

 

 J’aime le genre fantastico-gore, car j’aime déjà beaucoup l’univers des cauchemars et des rêves. Je trouve impressionnant à quel point un cauchemar peut marquer des gens, jusqu’à quel point on peut aller dans l’horreur jusqu’à en devenir fou, à cause de simples cauchemars.

Et d'un autre côté je trouve que les histoires horrifiques sont accessibles à tous, car les cauchemars, c'est universel. Du plus banal au plus malsain, du plus jeune au vieillard, cela touche tout le monde. 

 

Quel est ton film favori? Et ta série? 

 

Mon film fantastique favoris est Coraline, un film de Henry Selick, destiné à un public plutôt adolescent, mais, ma mère l'ignorant, je l'ai vu avec elle a mes six ans et il m'a marquée. Aujourd'hui, je le regarde et je le trouve magnifiquement bien réalisé. Il y a aussi le film d'animation peu connu Carnivale qui m'a scotchée étant plus jeune. 

  Ma série favorite est Sherlock ( par mon acteur et réalisateur aussi préférés ( Mark Gatiss et Steven Moffat). Un mélange entre le côté policier et les enquêtes que j'aime beaucoup, les caractères des personnages et le fantastique du don du héros de la série ( même si je réfère Mycroft Holmes ( Mark Gatiss) et Jim Moriarty ( Andrew Scott). 

 

Parles-nous un peu de ta vie, de ce que tu aimes, de tes projets et de tes rêves.

 

Plus tard, j'aimerais, si possible, vivre de mes passions ( dessin, écriture, musique et peut-être aussi me lancer dans la sculpture à l'argile). Ou, si je n'arrive pas à en vivre, commissaire de police.

L'an dernier, j'ai été élue déléguée de mon collège et j'aimerais de tout mon cœur pouvoir l'être encore cette année ou celle d'après. C'est quelque chose que j'aime faire et je sus fière de mon établissement (Carpeaux à Valenciennes), des élèves et des professeurs que je côtoie chaque jour. J'ai espoir qu'un jour ce soit réciproque en étant reconnue pour un des arts que je pratique ou même en entrant dans la police...

 

 

 

Nul doute que c'est déjà le cas! Souhaitons à Garance de réaliser ses (nombreux) rêves. Avec un peu de volonté, ils ne devraient pas rester inaccessibles bien longtemps...

Félicitation à Garance pour sa belle performance!

 

NB: Garance a donc remporté le prix en jeu: sa nouvelle publiée dans Les contes noirs du nord, ainsi qu'une séance de dédicace, plus 5 exemplaires du livres...

 

 

 

Quelques dessins de Garance.